/news/politics

Laurent Lessard, «un gars complètement démuni»

Les chroniqueurs politiques de l’émission «La Joute» ont vivement critiqué la gestion de crise du ministre Laurent Lessard, mercredi, quelques heures après la gigantesque tempête qui a frappé le Québec.

«Je ne sais pas s’il avait mal à la tête, mais ce n’était pas très sympathique. Il n’y avait pas beaucoup de compassion dans le ton», a d’abord dit Luc Lavoie, réagissant au premier point de presse du ministre des Transports.

Le ministre a fait face à un véritable barrage de questions à son arrivée à l’Assemblée nationale, alors que près de 300 automobilistes ont passé la nuit sur l’autoroute 13 à Montréal, incapables de rentrer à la maison après le passage du blizzard.

Laurent Lessard, confronté aux questions des journalistes, a réagi de façon inhabituelle, et a même demandé à certains de changer de ton. Luc Lavoie a qualifié le ton du ministre d’«arrogant».

«Moi, j’ai vu un ministre qui n’était pas en contrôle de la situation, qui n’a pas fait preuve de compassion, mais j’ai vraiment vu un gars complètement démuni devant la situation. Et ça, je trouve ça très inquiétant», a déclaré le chroniqueur politique Bernard Drainville.

«Le ministre, dans le premier point de presse, c’est un gars qui ne sait pas quoi dire. Il ne sait surement même pas ce qui s’est passé et c’est troublant», a dit M. Drainville, qui espère que les autorités vont tirer des leçons à la suite de la tempête de neige.

«Imaginez qu’une femme ait eu un accouchement pendant qu’elle était là», a lancé Luc Lavoie, au sujet des 300 automobilistes coincés toute une nuit sur la 13.

«Beaucoup de gens qui sont payés pour assurer notre sécurité et qui, hier, nous ont laissé tomber. Heureusement, il y en a d’autres qui ont su prendre le relais», a conclu Bernard Drainville, ajoutant que le «ministère des Transports a échoué lamentablement dans le cas de l’autoroute 13».

Voyez un extrait de «La Joute» dans la vidéo ci-dessus.

Dans la même catégorie