/finance/homepage

Un bénéfice net de près de 3 milliards pour Hydro-Québec

Agence QMI

Hydro-Québec a dégagé en 2016 un bénéfice net de près de 2,9 milliards $, en baisse comparativement à l’année précédente en raison notamment de l’hiver plus doux et de la baisse des prix de l’énergie.

Malgré tout, la société d’État a annoncé un volume record d’exportations de 32,6 térawattheures, qui a permis de maintenir le bénéfice net à un niveau élevé en y contribuant à hauteur de 803 millions $.

Avec un bénéfice de 2,861 milliards $, en baisse comparativement à 3,147 milliards $ en 2015, il s’agit de la quatrième plus grosse année en profitabilité d’Hydro-Québec, a souligné mercredi le président-directeur général de la société d’État, Éric Martel.

«Hydro-Québec a su tirer son épingle du jeu», a expliqué M. Martel, soulignant qu’il ne pensait pas atteindre ces résultats à cause des conditions du marché.

Ces résultats vont permettre à la société d’État de verser un dividende de 2,146 milliards $ au gouvernement du Québec.

«Nous sommes fiers de cette performance qui nous permet de contribuer à hauteur de 4 milliards $ aux revenus du gouvernement du Québec. Nous en sommes d’autant plus satisfaits que nous réalisons ce tour de force en conservant les tarifs les plus bas de l’Amérique du Nord pour nos clients résidentiels et que la satisfaction générale de notre clientèle a atteint 91 % en 2016, comparativement à 82 % en 2015.»

Ainsi, les exportations nettes d’électricité d’Hydro-Québec Production ont diminué de 77 millions $ comparativement à 2015.

Les approvisionnements fournis par Hydro-Québec Production à Hydro-Québec Distribution ont reculé de 63 millions $ sur le marché du Québec à cause du retour à des températures près des normales en 2016.

Par ailleurs, la société d’État a dit avoir investi près de 3,5 milliards $ en 2016, notamment pour la poursuite de ses grands projets, comme celui du complexe hydroélectrique de la Romaine, sur la Côte-Nord.

«Un nouveau jalon a été franchi en septembre avec l’achèvement du barrage de l’aménagement de la Romaine-¬3 (395 MW), dont la mise en service est prévue pour 2017», peut-on lire dans un communiqué.