/news/law

Anthony Pratte-Lops accusé du meurtre prémédité de Daphné Boudreault

TVA Nouvelles

Anthony Pratte-Lops est accusé du meurtre prémédité de son ex-conjointe Daphné Boudreault, cette jeune femme de 18 ans assassinée mercredi à Mont-Saint-Hilaire.

Le jeune homme qui a été arrêté quelques heures après le drame a comparu en après-midi au palais de justice de Saint-Hyacinthe. Il est demeuré impassible lors de la lecture de l'acte d'accusation et regardait au sol.

Il va demeurer détenu étant donné la gravité du crime et doit revenir en cour le 19 avril prochain.

Le nouveau copain de Daphné, Alexis Massé, était présent sur place. Il a expliqué que sa copine ne savait pas que Pratte-Lops se trouvait dans le logement lorsqu'elle s'y est présenté.

Mercredi après-midi, les policiers se sont rendus dans une résidence de Mont-Saint-Hilaire où ils ont trouvé la jeune femme gravement blessée. Son décès a été constaté à l'hôpital.

En relation depuis près de deux ans, le couple avait décidé de prendre une pause. Toutefois, Pratte-Lops se serait présenté sur le lieu de travail de la jeune femme et aurait été insistant, voire même violent.

Pratte a ensuite publié des vidéos troublantes sur Facebook où il disait notamment lui souhaiter «tout le malheur du monde».

Dans ses vidéos, Pratte admet qu’il a profité de cette pause pour pirater la ligne téléphonique et le compte Facebook de sa copine pour avoir accès à ses messages privés. Il aurait alors découvert qu'elle avait eu des aventures.

«J’essaie juste de te montrer mon amour, de me battre pour la femme que j’aime», poursuit-il.