/news/world

Elle se perd 5 jours dans le désert à cause de Google Maps

En vidéo ci-dessus, voyez le reportage en anglais de la chaîne américaine CNN.

Après une série de malchances, une femme de 24 ans s’est complètement perdue dans le désert de l’Arizona, près du Grand Canyon, et il aura fallu cinq jours aux autorités pour venir la secourir.

Amber Vanhecke, originaire du Texas, a dû faire preuve de débrouillardise pour finalement joindre les services d’urgences.

Tout a commencé lorsqu’elle circulait sur une route isolée pour se rendre dans la réserve autochtone d’Havasupai. À un certain moment, Google lui a indiqué de tourner sur un autre chemin, mais il s’agissait plutôt d’une erreur.

La femme, qui a rapidement constaté qu’elle était perdue, a contacté le 911.

«Pendant environ cinq secondes... a-t-elle raconté. Il m’a demandé la nature de mon urgence et j’ai demandé de l’aide. Je paniquais et je pleurais. Et là, ça a raccroché. C’était le premier moment où j’ai senti la vraie panique.»

Avec son réseau cellulaire qui n’était plus accessible, son réservoir d’essence pratiquement vide et la nuit qui commençait à tomber, Amber a finalement été en mesure de trouver un immense réservoir à côté duquel elle s’est stationnée.

Avec 30 à 40 bouteilles d’eau en sa possession et une grande quantité de fruits séchés, elle a décidé d’attendre la venue des secours.

Le deuxième jour, elle a écrit un «SOS» avec des pierres.  Le lendemain, elle a réussi à faire un message plus gros disant qu’elle avait besoin d’aide.

Rendue à la quatrième journée d’attente, une voiture est enfin passée, mais malheureusement, la jeune randonneuse n’a pas été en mesure d’attirer l’attention du conducteur.

«J’ai commencé à courir vers l’auto, a-t-elle relaté. Je ne portais pas de souliers parce que je ne m’attendais pas à ce que ça arrive, évidemment. J’ai couru vers eux le plus loin que je pouvais. Ils ne pouvaient pas me voir parce que les routes étaient poussiéreuses. Non seulement j’avais de la poussière au visage, mais les nuages leur bloquaient la vue dans leur rétroviseur. Ils ne pouvaient pas me voir ni m’entendre.»

Le cinquième jour, elle a marché pendant des kilomètres jusqu’à ce qu’elle obtienne finalement un signal cellulaire. Elle a réussi à faire un appel d’une durée de 49 secondes au 911.

Par la suite, un hélicoptère de secours a finalement été en mesure de localiser la voiture. À l’intérieur, il y avait une note indiquant dans quelle direction elle était partie marcher. Les sauveteurs ont pu retrouver Amber alors qu’elle revenait vers son véhicule.

La femme a pu être transportée à l’hôpital pour y être examinée.