/news/law

«Il a pété un câble» - un ami d'Anthony Pratte-Lops

TVA Nouvelles

C'est toujours le choc au lendemain de la mort de Daphné Boudreault, cette jeune femme de 18 ans assassinée à Mont-Saint-Hilaire. Son ex-conjoint, accusé du meurtre, était colérique aux dires de ses amis et de ceux de la victime.

Un ami d'Anthony Pratte-Lops confirme qu'il était parfois violent, mais ne comprend pas comment il a pu en arriver là. Il dit que son ami avait changé.

«C'est quelqu'un de violent, on le sait, d'agressif Anthony, il y a trois ans au moins, depuis ça, il a changé beaucoup. Il l'a affirmé plusieurs fois sur Internet», a expliqué Jonathan Poirier.

«Moi je le vois, sa mère adoptive aussi, elle l'a confirmé. On voit qu'il avait changé Anthony. On n'arrive pas à comprendre pourquoi il a posé ce geste-là», ajoute-t-il.

Selon lui, son ami a tout simplement perdu les pédales. «Il a pété un câble, ça prenait juste ça pour qu'il pose un geste irréparable.»

Au lendemain du meurtre de Daphné, les amis d'Anthony se posent beaucoup de questions. «Si on avait pu éviter une telle chose, on l'aurait fait, mais personne l'a vu venir», conclut-il.

Dans la même catégorie