/news/law

Pratte-Lops a appelé le nouveau copain de Daphné avant le drame

TVA Nouvelles

Le petit ami de Daphné Boudreault a raconté avoir parlé avec l'accusé, Anthony Pratte-Lops, peu de temps avant que ce dernier ne commette l'irréparable.

«Elle était contente que je discute avec lui pour essayer de le calmer», a dit Alexis Massé, des tremblements dans la voix, alors qu'il venait d'assister à la comparution de celui qui est accusé d'avoir assassiné sa copine.

Il raconte ensuite qu'Anthony lui avait dit qu'il n'était pas à l'appartement. «Il lui avait volé son téléphone le matin et elle y allait pour le récupérer. Elle ne voulait pas que je sois là pour ne pas qu'il arrive quelque chose de grave», poursuit le jeune homme.

Daphné a expliqué à Alexis qu'elle préférait y aller avec un policier. «Malheureusement, lui il avait menti, et il l'attendait dans l'appartement.»

«Quand il a raccroché avec moi, elle arrivait chez eux et il l'attendait et il a fait ce qu'il a fait», ajoute-t-il difficilement.

Malgré la tristesse et l'incompréhension, le jeune homme entend pardonner à l'accusé, mais a promis qu'il n'oublierait pas.

Mercredi après-midi, la jeune femme de 18 ans a été retrouvée inanimée dans une résidence de Mont-Saint-Hilaire. Son ex-copain a été arrêté sur les lieux puis accusé de meurtre prémédité le lendemain.

Dans la même catégorie