/news/society

Des chirurgies bariatriques inutiles

Fort coûteuses pour les contribuables et accompagnées d’une imposante liste d’attente, jusqu’à 40 % des chirurgies bariatriques effectuées dans la province sont néanmoins un échec, affirment deux sommités québécoises en la matière.

Chirurgies bariatriques tableau 1

«La principale raison est que les patients perdent leurs bonnes habitudes après l’intervention», explique le Dr Henri Atlas, chef du Service de chirurgie bariatrique à l’hôpital Sacré-Coeur de Montréal.

Chirurgie bariatrique no. 2

Article complet

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.