/finance

Encore beaucoup de «décrocheurs informatiques»

Normand Rheaume | TVA Nouvelles

Un nouveau portrait des technologies de l’information (TI) au Canada indique que 79% des entreprises intègrent les TI dans leur stratégie d’affaires, mais qu’un nombre inquiétant sont des «décrocheurs informatiques».

Le portrait des TI en entreprise au pays est tiré du sondage NOVIPRO/Léger 2017 réalisé auprès d’un échantillon de 312 décideurs en technologie de l’information dans des organisations comptant 100 employés et plus.

Le sondage montre que 23% des entreprises au Canada n’ont qu’une expertise de base dans les technologies de l’information.

Ces sociétés sont qualifiées de «décrocheurs informatiques» parce qu’elles ont des infrastructures désuètes, considèrent les TI comme un mal nécessaire et ne disposent pas d'un plan de relève en cas d’attaque informatique.

«Le sondage nous indique que près de la moitié des organisations perçoivent les TI comme un investissement, mais que plusieurs organisations sont mitigées en ce qui concerne l’adoption des solutions infonuagiques et ne saisissent pas les opportunités qui en découleraient», a déclaré Lidia Divry, directrice générale de TechnoMontréal.

L’infonuagique (informatique en nuage) est, selon Wikipédia, «l’exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l’intermédiaire d’un réseau, généralement internet».

Le sondage montre que 54% des entreprises croient que l’infonuagique représente l’avenir.

Cette perception est particulièrement importante au Québec où 41% des entreprises estiment que les probabilités d’adopter des solutions infonuagiques dans les deux prochaines années sont fortes, alors que dans l’ensemble du Canada la proportion n’est que de 34%.

Le sondage a été réalisé en ligne du 27 novembre au 19 décembre 2016.

Novipro est une firme spécialisée en transformation d’entreprise par les technologies de l’information.