/news/society

Règlement sur les pitbulls: faire appel à un expert reconnu

Charlotte R. Castilloux | Agence QMI

Capture d'écran TVA Nouvelles

À moins d’une semaine de l’entrée en vigueur du règlement sur les pitbulls, la Ville de Montréal réitère qu’une consultation d’un expert canin crédible et reconnu est suffisante et sans risque pour les propriétaires qui veulent s’assurer de la race de leur animal.

«[Les experts] qu’on énumère sont des médecins vétérinaires, des techniciens en santé animale, des éducateurs canins, voire des éleveurs. C’est aux gens d’aller chercher l’expert qui est compétent», a expliqué Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville de Montréal en réponse aux critiques d’organismes qui voulaient organiser une séance d’identification de chien dimanche.

Solidarité dans la rue et Protection Pit Bulls, qui organisaient l’événement, affirment avoir annulé après la réception d’un courriel de la part de la Ville qui indiquait que l’identification des chiens qu’ils feraient pourrait être contestée au lendemain de l’entrée en vigueur du règlement prévue pour le 31 mars.

Étant donné que près de 1200 permis spéciaux ont été délivrés, «je pense que l’information a été transmise adéquatement», a soutenu M. Sabourin en précisant que la Ville a profité de nombreuses tribunes et occasions pour partager l’information quant aux dates butoirs et procédures d’émissions des permis.

La Ville a également confirmé qu’il n’y aurait pas de séance d’identification lors des trois dernières cliniques d’enregistrement les 28, 29 et 30 mars et souligne que pour enregistrer un chien de type pitbull, l’identification n’est pas obligatoire.

On rappelle également que les propriétaires de pitbull doivent se procurer un permis spécial d’ici le 31 mars, mais ont jusqu’au 1er juin pour fournir les documents prouvant que l’animal est vacciné contre la rage, stérilisé et micropucé ainsi qu’une preuve attestant que le propriétaire ne possède pas de casier judiciaire.

Dans la même catégorie