/news/law

Un témoin clé de la commission Charbonneau radié

Agence QMI

GEN-COMMISSION-TRAVAIL

OLIVIER ROBICHAUD/24 HEURES/AGENCE QMI

Yves Themens, un ancien cadre de la Ville de Montréal suspendu puis remercié dans la foulée de révélations sur son compte durant la commission Charbonneau, a été radié du tableau de l’Ordre des ingénieurs du Québec pour une période de cinq mois.

Le conseil de discipline de l’Ordre a indiqué lundi que M. Themens a été reconnu coupable «d'avoir contrevenu à un article du Code de déontologie des ingénieurs relatifs aux situations de conflits d'intérêts». Selon le conseil de discipline, Yves Themens a contrevenu au Code parce qu’il a «accepté des avantages indus de la part d'entrepreneurs faisant affaire avec son employeur, entre 2000 et 2009 alors qu'il était ingénieur-chef aux Travaux publics à la Ville de Montréal».

En annonçant sa décision, le conseil de discipline a en outre souligné que M. Themens a été condamné par la Cour du Québec pour une fausse déclaration faite lors de son témoignage à la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction (commission Charbonneau) en novembre 2012 et qu’il a été reconnu coupable, en vertu du Code des professions, d'avoir commis une infraction criminelle en lien avec l'exercice de sa profession d'ingénieur.

La radiation imposée à Yves Themens a pris effet le 15 mars.

Dans la même catégorie