/regional/montreal/monteregie

«Daphné était prête à donner avant de penser à elle-même»

TVA Nouvelles

Plusieurs dizaines de parents et amis de Daphné Huard-Boudreault se sont recueillis en sa mémoire, samedi soir, sur le terrain de l’école secondaire que la jeune femme de 18 ans a fréquentée, à Mont-Saint-Hilaire.

«Au secondaire, on s’est toujours tenus ensemble avec d’autres amis et on s’est toujours soutenus. Daphné, dès que tu étais ami avec elle, t’étais sûr d’avoir quelqu’un de ton bord», a témoigné Marie-André Bondu, qui était proche de Daphné et qui a organisé le rassemblement en compagnie d’autres amis.

Daphné Huard-Boudreault a été retrouvée morte dans son appartement, la semaine dernière.

Son ex-copain Anthony Pratte-Lops l’aurait assassinée le 22 mars dernier. L’homme de 22 ans a été accusé de meurtre prémédité.

«Daphné était toujours prête à appuyer ses amis, toujours prête à donner à ses amis avant de penser à elle-même», a ajouté Marie-André.

Marie-André Bondu a confié à TVA Nouvelles que cette dernière s’est retrouvée complètement coupée du reste du monde dès le moment où elle a commencé à fréquenter celui qui est maintenant considéré comme le présumé meurtrier.

Les proches présents au rassemblement ont déposé des fleurs devant la photo de la jeune femme et allumé des chandelles à deux pas de l'école Ozias-Leduc.

«On doit se rappeler ce qui lui est arrivé, de même que les circonstances, car il ne faut pas que ça se reproduise», a exprimé une autre dame avec beaucoup d'émotion.

Les funérailles de Daphné Huard-Boudreault seront célébrées dimanche à McMasterville, une municipalité située à proximité de Mont-Saint-Hilaire.

Dans la même catégorie