/regional/montreal/monteregie

Un premier cimetière d’arbres de vie aménagé à Granby

Les employées du cimetière Monseigneur Pelletier, à Granby, se sont laissé séduire par des urnes biodégradables qui se transforment en arbres au fil du temps, au point où un espace leur sera entièrement dédié.

Distribuées par Arbres de vie Québec, ces urnes funéraires se décomposent au fil du temps, laissant place à un arbre au choix du défunt ou de sa famille.

«Ça met un baume sur la perte d'un être cher. C'est la vie qui se transforme d'une autre façon», a expliqué Élyse Champagne, directrice des cimetières catholiques de Granby.

Fabriquées en Espagne à l'aide de nutriments et de noix de coco, les urnes, une fois déposées dans le sol, se décomposent en moins d'un mois.

Les cendres sont placées à l’intérieur de l’urne. Sur le dessus, un espace accueille les semences et le terreau. «Les familles vont être invitées à les planter elles-mêmes dans l'urne au moment de l'inhumation», a ajouté Mme Champagne.

Le jardin d'arbres de vie sera implanté sur un terrain de 12 300 pieds carrés. Aucune machinerie lourde ne sera utilisée. On veut en faire un endroit vert avec seulement des matériaux biologiques et naturels.

«On a une volonté de changer un peu l'image du cimetière, de ramener les gens dans un lieu neutre où toutes les familles et la population peuvent venir se recueillir», a mentionné la directrice.

Opter pour une urne biodégradable peut également s’avérer économique. Alors qu’un cercueil coûte, en moyenne, 2500 $, les urnes d’Arbres de vie Québec et un lot du cimetière coûtent environ 2000 $.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.