/regional/quebec/quebec

Louis Garneau se fait lancer une canette à vélo

Louis Garneau dit avoir été victime d’un geste de «violence carrément gratuite» à l’égard des cyclistes.

En entrevue avec Mario Dumont, mercredi, il a raconté avoir reçu une canette de liqueur alors qu’il roulait à vélo sur la route 138 entre Donnacona et Neuville, près de Québec, dimanche dernier.

«Deux jeunes sont passés avec un VUS, deux jeunes dans la vingtaine, je crois, et ils m’ont lancé une canette de liqueur qui m’a touché l’épaule et m’a frôlé le visage», a dénoncé le pdg de Louis Garneau Sports.

Il n’en fallait pas plus pour que le cycliste d’expérience fasse un lien avec les propos d’André Arthur sur les ondes de BLVD. L’animateur controversé avait en effet suggéré aux auditeurs de frapper les cyclistes assez «idiots» pour faire du vélo en hiver. Il s’est d'ailleurs excusé le lendemain pour ses propos.

André Arthur

DIDIER DEBUSSCHERE/AGENCE QMI

«J’étais peut-être un idiot dans la tête de quelqu’un, dimanche», estime M. Garneau, à qui ce genre d’incident arrivait pour la première fois.

«Ça fait 55 ans que je roule et j’ai jamais vu un geste aussi gratuit que ça un dimanche après-midi envers un cycliste», a-t-il poursuivi. Il n’a pas porté plainte auprès de la police parce qu’il n’a pas noté le numéro sur la plaque d’immatriculation.

«C’est un geste criminel. J’aurais pu tomber. La canette aurait pu coincer ma roue avant. Ça aurait pu causer un accident extrêmement important», a-t-il ajouté.

Pour sa part, André Arthur a présenté ses excuses publiquement.

«J’ai eu une crampe au cerveau et j’ai dit quelque chose qui est, au pied de la lettre, absolument inacceptable et je m’en excuse», a-t-il dit.

Ironiquement, Louis Garneau se réjouissait récemment que les relations entre automobilistes et cyclistes se soient améliorées, et trouvait que les gens étaient plutôt courtois cette année.

L’homme d’affaires qui a fait sa marque dans le monde du cyclisme reconnaît que le vélo d’hiver ne fait pas l’unanimité. «Il y a des gens qui sont peut-être téméraires, j’avoue qu’il faut avoir du jugement. Même dans une tempête, on nous recommande de ne pas prendre notre voiture.»

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.