/regional/quebec/quebec

Un minivillage pour les gens atteints d'Alzheimer à Québec

TVA Nouvelles

Un projet de minivillage pour les personnes atteintes d'Alzheimer verra le jour à Québec.

«Les gens, en fait, ils continuent à vivre, même s'ils ont perdu une partie de leur mental ou de leur mémoire quand ils sont atteints de cette maladie-là», explique François Audet, promoteur du Groupe Résidences du Patrimoine.

Des promoteurs de Québec ont décidé de recréer ce genre d'endroit, que l’on retrouve déjà aux Pays-Bas, dans la Capitale nationale.

«Tu vis comme si c'était dans un village, un minivillage, c'est ce qu'on veut recréer, en ayant tous les services au rez-de-chaussée –

coiffure, épicerie, cinéma – pour que les gens se sentent comme, en fait, s'ils étaient à l'hôtel», ajoute M. Audet

La Ville de Québec vient de donner le feu vert au promoteur. C’est sur le boulevard Lebourgneuf que le projet verra le jour et la construction commencera dès l’automne. On souhaite ériger deux complexes de 164 chambres ou les portes seront ouvertes en tout temps.

«L'idée, c'est qu'ils se sentent un peu comme à la maison, soutient Daniel Tremblay, du Groupe Résidences du Patrimoine. Et moins ça va avoir l'air d'un hôpital... Des longs couloirs, des infirmières qui se promènent habillées en blanc, il n'y en aura pas ici."

«Ces gens-là, ils n'ont plus de rôles sociaux, dit Priscilla Rhéaume, infirmière. Ils ne sont plus mères, ils ne sont plus pères, ils ne payent plus de budget, ils ne font plus à manger, ils ne font plus la lessive. Nous, c'est ça qu'on veut changer. Ils nous aident à plier du linge, ils nous aident à essuyer de la vaisselle.»

Il s’agit d’un investissement entièrement privé de 44 millions de dollars. Un pari risqué, alors qu'aux Pays-Bas, cette initiative est financée par la sécurité sociale.

«Ces gens-là ont payé de l'impôt toute leur vie et ils arrivent en fin de vie, et on ne peut pas s'occuper d'eux? Ce n’est pas normal, enchaîne François Audet. Alors je pense que ça, ça tend à changer.»

Au total, quelque 125 000 personnes souffrent d'Alzheimer au Québec. Avec le vieillissement de la population, ce genre d'endroit sera sûrement recherché.

Dans la même catégorie