/news/politics

Le numéro deux de la Caisse se joint à l’équipe Macron

TVA Nouvelles

Le numéro deux de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Roland Lescure, souhaite empêcher l’élection de Marine Le Pen à la présidence de la France.

C’est pourquoi il a annoncé hier son départ de la Caisse pour se joindre à l’équipe du candidat de centre, Emmanuel Macron.

Avant son arrivée au Québec en 2009, Monsieur Lescure avait travaillé pour le ministère des Finances en France, notamment à la mise sur pied de l’euro.

Il croit toujours en l’engagement de la France au sein de l’Union européenne.

Il souhaite aussi stimuler le vote des Français expatriés en vue de la présidentielle.

«Si je peux, avec des entrevues de ce type et aussi, j'espère, des rencontres sur le terrain, convaincre les gens d'aller voter, d'abord, et de préférence d'aller voter pour le candidat qui est le mien», explique-t-il en entrevue.

Monsieur Lescure s’est imposé lors de son passage à la Caisse de dépôt comme premier vice-président et chef des placements. Durant son mandat, les rendements ont été très bons.

Il dit avoir confiance en l’avenir de l’institution avec l’équipe de dirigeants en place.

«Performance et décence»

Questionné par TVA Nouvelles sur les hausses de rémunération des dirigeants de Bombardier, Roland Lescure ne s’est pas trop avancé.

«Je ne vais pas me prononcer là-dessus, mais dans le monde d’aujourd’hui, ce qui me semble important, c’est peut-être deux mots : performance et décence», s’est-il contenté de dire.

La Caisse de dépôt a investi 2 milliards de dollars dans la division Transport de Bombardier.

Dans la même catégorie