/regional/montreal/montreal

2000 propriétaires de pitbulls à Montréal

Laurence Houde-Roy | Agence QMI

Manifestation de propriÈtaire de pitbull devant le parlement de Quebec

DANIEL MALLARD/JOURNAL DE QUÉBEC/AGENCE QMI

La Ville de Montréal a reçu plus de demandes de permis de pitbulls que ce qui était prévu à l’origine.

Selon les plus récents chiffres fournis par la Ville, environ 2000 propriétaires de chiens ont fait leur demande de permis spécial de garde de chien de type pitbull avant la date limite du 31 mars.

Pourtant, Montréal indiquait depuis le début de l’année que l’estimation de la population totale de pitbulls à Montréal était de 1400 pitbulls.

Cette estimation avait été réalisée sur la base des enregistrements de chiens montréalais en date de juillet 2016, soit avant le règlement sur les pitbulls. À l’époque, 20 000 chiens étaient dûment enregistrés à Montréal, dont 1400 en tant que pitbulls.

Ces 20 000 enregistrements ne représentaient par contre que 15% de la population totale de chiens à Montréal, qui était estimée à l’époque à 145 000 bêtes. Elle est aujourd’hui estimée à 100 000 toutous.

«On peut dire que notre campagne de sensibilisation a porté fruit au-delà de nos espérances et que les propriétaires de chiens de type pitbulls se sont responsabilisés face à la possession de ce type de chien. Ceci permettra un meilleur contrôle de la population animale», indique la Ville.

Depuis le 31 mars 2017, il n’est plus possible de faire une demande de permis spécial de garde pour les chiens de type pitbull.

Les propriétaires qui ont un permis de garde temporaire ont jusqu'au 1er juin 2017 pour fournir les documents démontrant que les conditions d'obtention d'un permis spécial de garde sont remplies.

Dans la même catégorie