/finance/homepage

Marché immobilier: ventes en hausse au 1er trimestre de 2017

TVA Nouvelles

ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

Les ventes ont augmenté dans tous les secteurs du marché immobilier résidentiel au Québec au cours du premier trimestre de 2017 en comparaison avec la même période de l’an dernier, indique une étude de la société JLR, spécialisée dans les données immobilières.

Selon les actes de vente publiés au Registre foncier et compilés par JLR, les ventes d’unifamiliales ont augmenté de 9 % pour atteindre 10 594.

Dans le cas des copropriétés, 4585 ventes ont été dénombrées, ce qui représente une hausse de 3 %.

«Même si le marché de la copropriété a connu une amélioration, la revente demeure plus difficile dans ce secteur que dans celui des unifamiliales», note JLR.

Les ventes d’immeubles comportant de deux à cinq logements ont connu une hausse de 12 % pour un total de 2023 acquisitions.

Malgré la hausse du nombre de ventes, la croissance des prix est restée modérée durant les trois premiers mois de l’année en comparaison avec le premier trimestre de 2016.

Le prix médian déboursé pour une résidence unifamiliale a atteint 232 839 $, en hausse de 3 %.

La progression des prix a été un peu plus faible en ce qui a trait aux copropriétés, ce qui «est conséquent avec un marché de revente plus difficile dans ce secteur».

Le prix médian pour une copropriété a augmenté de 2 % pour atteindre 241 688 $.

Pour les propriétés de deux à cinq logements, le prix médian a connu une croissance de 3 % pour s’établir à 330 000 $.

Par ailleurs, l’étude signale que les mauvaises créances résidentielles étaient en baisse au premier trimestre de 2017 par rapport aux trois premiers mois de l’année dernière.

Selon JLR, «cette amélioration est susceptible d’avoir été causée par la bonne tenue du marché de l’emploi».

Dans la même catégorie