/news/currentevents

Traite humaine: 78 arrestations en Ontario

ARCHIVES/AGENCE QMI

La police de London, en Ontario, a annoncé l’arrestation de 78 personnes, mardi, en lien avec le démantèlement d’un réseau de traite de personnes à des fins de prostitution.

Dans un communiqué émis mardi, le Service de police de London a souligné être parvenu à aider 18 femmes âgées de 15 à 55 ans qui s’étaient retrouvées coincées malgré elles dans l’industrie du sexe. Elles ont reçu l’assistance nécessaire pour pouvoir quitter ce milieu, a assuré le corps policier.

Parmi les 78 personnes arrêtées, on dénombre 35 clients, a précisé la police de London.

Au total, 129 chefs d’accusation, dont quatre pour trafic humain et 24 concernant la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, ont été déposés vis-à-vis des différents accusés.

Un peu plus de 20 000 $ en devises canadiennes et drogues ont été saisis, en même temps que quatre armes.

L’enquête du corps policier, baptisé Projet Équinoxe, avait débuté le 4 octobre dernier. D’abord menée par l’unité chargée d’enquêter sur les gangs de rues, l’opération avait été transférée le 1er janvier à une nouvelle unité du trafic humain, financée en partie par le gouvernement ontarien.

Des corps de police régionaux et des organismes communautaires ont également participé à l’enquête.