/news/techno

UberEATS débarque en ville

Frédéric T. Muckle

 - Agence QMI

Le géant américain Uber se lance en livraison de repas à Montréal. L'annonce sera faite mercredi matin au restaurant L'Gros Luxe, un des restaurants qui adhérera au service.

L’application UberEATS donne la possibilité à ses utilisateurs de commander chez de nombreux restaurants à partir de leur téléphone en les connectant avec des livreurs dispersés à travers la métropole. Comme les livreurs ne travaillent pas directement pour les restaurants, ce service pourrait offrir aux restaurateurs ne pouvant investir dans un service de livraison la chance de vendre leurs repas aux utilisateurs.

Connue principalement pour son service de taxi, l’entreprise américaine évaluée à 68 milliards $ US par «Forbes» a lancé ce service de livraison en 2015 et œuvre présentement dans 71 villes autour du monde, notamment à Ottawa et Toronto.

L’entreprise allemande foodora offre un service similaire depuis plus d’un an à Montréal. David Albert, le directeur général de foodora au Canada, voit la venue du nouveau compétiteur d’un œil plutôt favorable.

«[La] compétition vient toujours avec les deux côtés de la médaille, a-t-il dit. Cela peut rendre la vie plus difficile, mais la raison qu’ils [Uber] viennent [ici] est parce qu’ils voient aussi une bonne opportunité à Montréal et donc, [...] nous croyons qu’ils vont en fait amener plus d’attention à notre secteur d'activité.»

Comme les autres services du genre, UberEATS charge un frais de livraison au consommateur lors de la commande. Les utilisateurs payent présentement 4,99 $ à Ottawa. En comparaison, foodora charge 4,50 $ pour une commande de moins de 29,99 $ à Montréal.

Une autre facette d’UberEATS est son système de tarifs dynamiques. Ces «frais de forte activité» prenant compte entre autres du volume de commande et du nombre de livreurs dans la zone peuvent s’appliquer lorsque que vous commandez avec l’application.

Cette expansion dans la métropole québécoise vient trois mois après une annonce du géant de la restauration rapide McDonald’s révélant un partenariat avec UberEATS dans trois villes américaines.

L’entreprise a aussi mentionné en mars dernier que la chaîne priorisera l’implémentation du service de livraison dans ses 25 000 succursales. Le partenariat avec UberEATS fait partie de ce plan stratégique où McDonald’s «expérimente» avec différents systèmes de livraison.

Dans la même catégorie