/news/world

Une élection au résultat plus qu’imprévisible

TVA Nouvelles

Les Français se préparent à vivre une élection plutôt imprévisible: les sondages demeurent incertains et les Français sont divisés, selon ce que TVA Nouvelles a pu constater dans les rues de la capitale française.

Ne manquez pas l’émission spéciale sur le premier tour de la présidentielle en France à 12h30 dimanche sur les ondes de LCN

Près de 46 millions de Français seront appelés aux urnes demain. On compte près de 67 000 bureaux de scrutin. Et les policiers, gendarmes, et militaires sont prêts à assurer la sécurité des électeurs.

À moins de 24 heures du vote, quatre candidats peuvent encore espérer l'emporter. Pour les Français, c'est du jamais-vu.

«Macron sera au 2e tour, croit un premier électeur. Avec qui? Je pense, ça va être assez logique, avec Le Pen ou avec Fillon.»

«On pourrait avoir un second tour Le Pen-Mélenchon et ce serait très grave pour la France», déclare pour sa part un second citoyen rencontré par TVA Nouvelles à Paris.

 La possibilité que les candidats de l'extrême droite et de la gauche radicale s'affrontent pour la présidence en inquiète plusieurs.

 «Ça va être un peu difficile, pense un cycliste. Il y aura Macron, je pense.»

«Votez Emmanuel Macron !», adjoint un partisan de l’homme politique, en pleine sollicitation téléphonique.

Le camp du candidat Emmanuel Macron dit comprendre l'anxiété des Français de la classe moyenne, mais refuse d'y répondre par un discours populiste et des mesures protectionnistes.

«Il y a Donald Trump d'un côté, Vladimir Poutine de l'autre pour nous. Donc, Emmanuel Macron veut montrer qu'il est capable de réformer la France», soulève la porte-parole du candidat, Laurence Haïm.

Avec son mouvement créé il y a à peine un an, Emmanuel Macron représente la jeunesse et la nouveauté.

Contre toute attente, les républicains de François Fillon sont toujours dans la course.

Un jeune maire d'arrondissement interrogé par la journaliste de TVA Nouvelles soutient Fillon depuis des années.

«Avec l'enjeu que représente la menace terroriste... Effectivement, il faut quelqu'un pour redresser la barre en matière économique ou si ça va mal», estime-t-il.

Mais d’autres candidats attirent les électeurs : «Fillon, moi, j'ai l'impression», penche une Parisienne.

Pour certains, le candidat Fillon reste l'homme de la situation, malgré les scandales qui ont accablé sa campagne.

«Si Fillon, monsieur Fillon, pardon... arrive à tirer son chapeau, franchement, ce serait assez dommageable pour la France», juge un Français.

Le centre, la droite, l'extrême droite ou la gauche radicale: quelle formation et quels candidats passeront en finale, c'est-à-dire au 2e tour de cette présidentielle? Les paris sont ouverts. La réponse dans quelques heures.

-Propos recueillis à Paris par Michelle Lamarche, TVA Nouvelles

Dans la même catégorie