/news/world

Hollande appelle les Français à «montrer que la démocratie est plus forte»

Agence France-Presse

Le président sortant François Hollande a appelé les électeurs à «montrer que la démocratie est plus forte que tout», en votant dimanche dans la matinée, tout comme les onze candidats à l'élection présidentielle française.

«(..) Pour les Français, je pense que le meilleur message qu'ils peuvent adresser, c'est de montrer que la démocratie est plus forte que tout», a déclaré le chef de l'État parti voter à Tulle, son ancien fief électoral du centre de la France.

Le premier tour est organisé sous une étroite surveillance en raison des craintes d'attentats, trois jours après une attaque jihadiste qui a fait un mort en plein coeur de Paris.

«Il est essentiel d'aller voter par les temps que nous vivons», a renchéri l'un des quatre favoris des sondages, le candidat centriste Emmanuel Macron. Main dans la main avec son épouse Brigitte, il a pris la pose pour les photographes devant son bureau de vote du Touquet, une coquette station de la côte normande où le couple possède une résidence secondaire. Avant de prendre un court bain de foule parmi ses partisans enthousiastes.

Sourire aux lèvres, la candidate d'extrême droite Marine Le Pen a voté à Hénin-Beaumont, un bastion de son parti Front national dans le nord du pays. Peu avant son arrivée, six militantes Femen, torse nu, affublées de masques de la candidate ou du président américain Donald Trump, ont brièvement manifesté leur opposition dans la rue.

Député de Paris, le conservateur François Fillon a lui voté dans un quartier chic de l'ouest de la capitale, peu avant midi. Sa femme Penelope, soupçonnée d'avoir bénéficié d'emplois présumés fictifs comme collaboratrice parlementaire de son mari, s'était présentée dès l'ouverture du vote à Solesmes (ouest), avec deux de ses cinq enfants.

Malgré des sondages peu prometteurs, le candidat socialiste Benoît Hamon s'est quant à lui dit «serein», après avoir voté à Trappes, dans la région parisienne. «Quand on a fait une bonne campagne, il ne faut pas avoir de regrets», a-t-il ajouté.

Les candidats moins connus de ce scrutin, tels le candidat du Nouveau Parti anti-capitaliste, Philippe Poutou, se sont aussi prêtés au jeu des photographes. Et l'un des plus haut en couleurs, l'ancien berger Jean Lassalle, a assuré qu'il serait «la surprise de la journée».

Dernier des onze prétendants de l'Elysée à avoir accompli son devoir électoral, Jean-Luc Mélenchon, héraut de la gauche radicale, a glissé un bulletin dans l'urne, après avoir patienté dans la file d'attente de son bureau, situé dans une école de la capitale.

Dans la même catégorie