/news/world

Voici l'essentiel du programme de Marine Le Pen

Agence France-Presse

Retour aux frontières nationales, sortie de l'euro, limitation de l'immigration, protectionnisme: les principales propositions de Marine Le Pen (parti Front National, extrême droite)

- Négocier à Bruxelles la sortie de l'euro et le retour des frontières nationales en sortant de l'espace Schengen. Référendum sur l'appartenance à l'Union européenne à l'issue des négociations

- Rappeler les réservistes pour aider au rétablissement des frontières (annoncé en campagne)

- Supprimer la directive «Travailleurs détachés»

- Refuser les traités de libre-échange CETA et TAFTA

- Réduire l'immigration à un solde annuel de 10 000 personnes, après un moratoire sur les visas de longue durée

- Restreindre les conditions de l'asile

- Durcir le regroupement familial

- Rendre impossible la régularisation ou la naturalisation des étrangers en situation illégale

- Suppression du droit du sol

- Quitter le commandement intégré de l'OTAN

- Augmentation du budget de la Défense

- Retraite à 60 ans avec 40 annuités de cotisations

- Revalorisation de certains minima sociaux, sous condition de nationalité ou de résidence de longue durée

- Prime de pouvoir d'achat pour les petits revenus

- Fusion des dispositifs d'allègements de charges pour les entreprises, conditionnés au maintien de l'emploi

- Taxation à 35% des produits des entreprises qui ont délocalisé leurs usines

- Taxe additionnelle sur l'embauche de salariés étrangers

- Baisse d'impôts sur le revenu

- Défiscalisation des heures supplémentaires

- Empêcher en cas de subvention publique qu'une société soit cédée à une société étrangère pendant 10 ans

- Réserver la commande publique aux entreprises françaises, dont une partie aux PME

- Suspendre le développement de l'éolien, investir sur les autres filières françaises d'énergies renouvelables

- Maintenir le nucléaire

- Interdire l'exploitation du gaz de schiste

- Transformer la PAC en «Politique agricole française»

- Interdire l'importation de produits agricoles qui ne respectent pas les normes de production françaises

- Déchéance de nationalité pour tout binational lié à une filière jihadiste

- Recrutement de 15 000 policiers et gendarmes, 6000 douaniers

- Présomption de légitime défense pour les forces de l'ordre

- Durcissement de la politique pénale, dont une peine de perpétuité incompressible

- Expulsion automatique des criminels et délinquants étrangers

- Pas de financement public des lieux de culte et des activités cultuelles

- Remplacer le mariage homosexuel par un contrat civil amélioré

Dans la même catégorie