/news/currentevents

Un père accusé de la mort de son bébé

Agence QMI

Le père biologique du bambin retrouvé mort à Edmonton et une femme qui serait sa nouvelle conjointe ont été accusés aujourd’hui de meurtre au second degré, de négligence criminelle et de voies de fait.

Ils demeureront tous deux détenus en attendant leur retour en cour, prévu le 8 mai prochain.

Le petite victime d’un an a été identifiée grâce à des membres de sa famille, a rapporté Global News lundi.

Il s’agit d’Anthony Joseph Raine, dont la dépouille a été retrouvée vendredi dernier à proximité d’une église anglicane de la capitale albertaine.

L’une de ses tantes, Brandi Raine, a créé une page en sa mémoire sur Facebook.

«C’est la pire douleur de sa vie», a dit Mme Raine au sujet de la façon dont sa sœur a été mise au courant du drame samedi dernier par des policiers d’Edmonton.

«Il a joué un grand rôle dans toutes nos vies, a-t-elle poursuivi. Il était toujours heureux, il souriait toujours, il faisait toujours sourire les autres.»

Par ailleurs, la famille a organisé une collecte sur le site gofundme.com afin de demander au public de les aider à défrayer le coût des funérailles du bambin.

Selon la police, le corps sans vie du bambin aurait été abandonné trois jours avant sa découverte, mais les circonstances entourant son décès n’étaient toujours pas connues lundi matin, alors qu’une autopsie devait être pratiquée durant la journée pour déterminer les causes exactes de sa mort.

Des membres de la famille de la victime avaient indiqué que l’enfant se trouvait sous la responsabilité de son père biologique.

L'homme de 26 ans et une femme de 25 ans, qui serait sa nouvelle conjointe, ont été appréhendés samedi en lien avec cette affaire.

Dans la même catégorie