/news/politics

Coiteux s’excuse pour avoir répondu en français à une question en anglais

 - Agence QMI

Simon Clark/Agence QMI

Martin Coiteux s’est excusé mercredi pour avoir répondu en français à une question en anglais à l’Assemblée nationale.

«Je suis vraiment désolé», a lancé le ministre de la Sécurité publique. Il a ajouté «qu’il n’y a aucun obstacle à l’usage de l’anglais» à l’Assemblée nationale.

Il a cité deux exemples «très récents» qui démontrent son attachement à l’utilisation de l’anglais dans l’enceinte du parlement. «J’ai fait deux déclarations pour honorer des citoyens dans [ma circonscription] de l’ouest de l’île. [Pour] Teresa Dellar, directrice générale et cofondatrice de la Résidence de soins palliatifs de l'Ouest-de-l'Île, si vous pouvez lire ce que j’ai dit, vous pourrez voir que la majeure partie de mon intervention était en anglais. J’ai fait la même chose récemment pour une personne francophone qui dirige Action Jeunesse de l’Ouest-de-l’Île, Benoit Langevin; j’ai utilisé aussi l’anglais», a dit le député de Nelligan.

Le ministre Coiteux a été critiqué mardi par des groupes anglophones pour avoir répondu en français à une question en anglais du député de Québec solidaire Amir Khadir au sujet de la corruption politique. «Je vais m'en tenir à notre tradition en cette Assemblée, je vais répondre en français ici, pour répéter encore une fois qu'au Québec, personne n'est au-dessus des lois», avait rétorqué M. Coiteux.

Le Quebec Community Groups Network a rapidement demandé des excuses en soulignant que la section 133 de l’acte constitutionnel de 1867 permet l’usage du français et de l’anglais dans les débats de l’Assemblée nationale.

M. Coiteux fait donc acte de contrition. «Je ne voulais offenser personne. Dans toutes les activités dans l’ouest de l’île, j’utilise toujours l’anglais et le français. Mon introduction ne reflétait pas ce que je pense», a-t-il dit. Il a précisé que la prochaine fois qu’un député lui posera une question en anglais, il va «répondre en tout ou en partie en anglais».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.