/regional/montreal/monteregie

Inondations: des centaines de résidents sur un pied d'alerte

TVA Nouvelles

Les riverains de Rigaud, dont les maisons sont entourées d’eau depuis plus d’une semaine, sont à nouveau sur un pied d’alerte, alors que de nouvelles précipitations sont attendues au cours des prochains jours.

«On encourage les gens à laisser leur maison qu'on puisse les aider», dit Hans Gruenwald Junior, maire de Rigaud.

Au moment où les niveaux d’eau commençaient à baisser ce weekend, les fortes averses de pluie à survenir lundi ont fait gonfler considérablement le niveau de la rivière des Outaouais.

Le répit n’aura été très long à Rigaud, particulièrement pour les citoyens résidant sur le chemin de la Pointe-Séguin. À 20h30 lundi soir, les niveaux d’eau ont augmenté dramatiquement.

«C’est l’enfer, on va passer au travers. On est des combattants, mais on ne peut pas se battre contre Dame Nature, fait qu’on prend son mal en patience, une journée à la fois», a expliqué Ross Watier, résident de Rigaud.

Le pire reste à venir, selon le maire et plus particulièrement pour la nuit de mercredi à jeudi, qui s’annonce critique. On s'attend à ce que 300 maisons soient touchées dans les prochains jours.

«[Le niveau d’eau] va monter encore et, ça, c'est une des choses qui nous préoccupent dans le moment, c'est qu'il va remonter tellement rapidement, ça va être difficile pour les citoyens de se protéger contre cette action-là à court terme», ajoute M. Gruenwald Junior.

Les autorités disent être prêtes à loger et nourrir les citoyens dans le besoin. Elles conseillent également aux résidents qui souhaitent demeurer dans leur résidence de conserver leurs sacs de sable et même de renforcer la structure.

De l’autre côté de la rivière des Outaouais, à Saint-André-d’Argenteuil, une cinquantaine de maisons sont littéralement isolées de la voie publique en raison de la montée de l’eau.

Les prévisions au barrage de Carillon ont aussi de quoi inquiéter, les débits d'eau prévus devraient atteindre un niveau qui n'a pas été vu en 40 ans.

En Outaouais, 300 personnes sont également affectées par des inondations.

 

Dans la même catégorie