/regional/montreal/monteregie

Saint-Jean-sur-Richelieu toujours marquée par les inondations

TVA Nouvelles

S'il y en a qui peuvent comprendre ce que vivent bien des riverains, ce sont les anciens sinistrés de Saint-Jean-sur-Richelieu où il y a eu des inondations historiques en 2011. De retour sur place, on peut voir que la ville et ses résidents ont été marqués par les inondations.

Il y a six ans, notre journaliste se trouvait en plein coeur d'un quartier résidentiel qui avait été inondé. Alors qu'elle avait les pieds dans l'eau, des poissons tournaient autour d'elle et les résidents devaient se déplacer en canot.

Cette semaine, aucun risque d'inondation dans le secteur et, malgré tout, certains citoyens se sont acheté des sacs de sable, au cas où. Ils ne veulent plus jamais être pris au dépourvu.

En 2011, nous avions rencontré Alain Bernard et sa conjointe qui tentaient alors de sauver leur sous-sol en transportant sac de sable après sac de sable. Après avoir reçu une aide du gouvernement jugée insuffisante, ils n'ont toujours pas encore été en mesure de finir les travaux dans leur sous-sol.

Après avoir passé une soixantaine de jours les pieds dans l'eau, la situation s'est améliorée et l'aide est arrivée. «Quand ça s'est mis à baisser et qu'il y a eu les bénévoles, c'était assez touchant. Si on n'avait pas eu d'aide, on aurait fait des burn-out Alain et moi, c'était décourageant le travail qu'il y avait à faire», raconte Diane Lessard. 

Une autre résidente, qui a fait un parallèle avec la crise du verglas de 1998, dit qu'elle ne pourra jamais oublier ces événements traumatisants.

En 2011, ce sont quelque 3000 personnes qui ont été sinistrées à Saint-Jean-sur-Richelieu, une centaine de résidences ont été complètement détruites et le gouvernement a injecté 52 millions de dollars.

 

 

 

Dans la même catégorie