/news/society

La Croix-Rouge mobilisée, mais pas encore de fonds dédié

TVA Nouvelles

ELIZABETH LAPLANTE/TVA NOUVELLES

Même si elle intervient présentement dans quatre villes québécoises, la Croix-Rouge canadienne n’a pas encore mis en place un fonds dédié pour récolter de l’argent afin de venir en aide aux sinistrés touchés par les inondations.

Chaque jour, une vingtaine de bénévoles se mettent à l’œuvre pour porter assistance aux Québécois qui ont dû être évacués de leur domicile en raison de la crue des eaux.

«On intervient à la demande des villes, a expliqué Geneviève Déry, porte-parole de la Croix-Rouge pour le Québec. Dès qu’une ville demande notre intervention, nos équipes se mobilisent.»

Des centres d’accueil et d’information ont été établis à Gatineau, Pontiac et Rigaud. À Shawinigan, les bénévoles interviennent directement sur le terrain auprès des citoyens.

«À Gatineau, on va commencer aujourd’hui l’aide pour l’hébergement et la distribution des bons pour la nourriture», a ajouté Mme Déry.

De l’aide psychologique et du réconfort sont également offerts à ces gens qui traversent des moments difficiles.

Pour l’instant, aucune campagne de financement n’a été mise sur pied pour épauler spécifiquement les résidents du Québec qui ont été inondés.

«Quand les gens font un don à la Croix-Rouge, ça va à nos opérations comme celles-là, a toutefois précisé la porte-parole. Si ça devient plus gros, il est possible qu’on ouvre un fonds dédié.»

Liste des centres d’accueil et d’information

Gatineau

89, rue Jean-René-Monette

Ouvert de 8h à 20h

Gatineau (secteur Masson-Angers)

57, chemin de Montréal Est

Ouvert de 8h à 20h

Pontiac

2024, route 148

Ouvert de 15h à 22h

Rigaud

102, rue Saint-Pierre

Ouvert de 15h à 20h

Shawinigan

Aucun centre n’a été ouvert, mais des bénévoles sont actifs sur le terrain pour venir en aide aux sinistrés

Dans la même catégorie