/regional/montreal/laval

Le maire Demers et la ministre Charbonneau visitent des zones inondées

Agence QMI

COURTOISIE / Sarah Leduc

Le maire de Laval, Marc Demers, s’est rendu dans des zones inondées de sa municipalité, vendredi après-midi, avec la ministre Francine Charbonneau, la députée Monique Sauvé ainsi que Gilles Desgagnés, directeur régional de la Sécurité civile et de la sécurité incendie, et Pierre Brochet, directeur du Service de police de Laval.

La visite avait pour but de rencontrer les citoyens et de constater les dommages causés par la crue printanière.

«Je partage l’inquiétude des citoyens face à cette montée des eaux, et je souhaite rassurer les Lavallois quant à l’engagement de la Ville à tout mettre en œuvre pour leur porter assistance, a assuré le maire Demers. Je souligne le travail exceptionnel des équipes sur le terrain et de celles qui coordonnent le tout, ainsi que l’apport inestimable des bénévoles de l’équipe des mesures d’urgence, qui sont à pied d’œuvre depuis plusieurs semaines.»

«Le gouvernement du Québec est prêt à mobiliser toutes les ressources requises pour venir en aide à la population, a pour sa part affirmé la ministre Charbonneau. Déjà, un programme d’indemnisation a été implanté de manière à soutenir les sinistrés. Je suis moi-même Lavalloise et je suis particulièrement sensible au sort de mes concitoyens, qui composent avec une situation particulièrement inquiétante.»

Les autorités ont rappelé aux riverains de mettre en place des mesures de protection, s’ils ne l’ont pas déjà fait et, aux citoyens des zones à risque, «de protéger les entrées et ouvertures de leur maison (fenêtres de sous-sol, portes de garage, etc.) à l’aide d’un muret fait de sacs de sable». Les gens peuvent appeler au 311 pour demander la livraison de sacs de sable ou peuvent se rendre eux-mêmes à l’un des dépôts de sable en vrac et de sacs de jute de la municipalité. «Des équipes sur le terrain peuvent apporter leur soutien pour la formation des murets», ont ajouté les autorités.

Des centres d’information et d’hébergement sont par ailleurs accessibles 24 heures sur 24 aux centres communautaires Jolibourg et Accès. D’autres adresses pourront s’ajouter ultérieurement, selon le besoin, a indiqué la Ville.

Dans la même catégorie