/regional/troisrivieres/mauricie

Le pire s’en vient en Mauricie

TVA Nouvelles

Les prochains jours seront critiques en Mauricie et tous les services d’urgence sont sur un pied d’alerte puisque 50 mm de pluie sont attendus cette fin de semaine dans la région.

La ville de Yamachiche est isolée par les eaux du fleuve Saint-Laurent. D’ailleurs, les bénévoles de la Croix-Rouge sont déjà au travail. La Sûreté du Québec a annoncé que des effectifs supplémentaires seront sur le terrain pour travailler avec les pompiers et la municipalité.

Des résidents qui habitent en bordure du fleuve Saint-Laurent ont érigé des blocs de béton sur la rive pour éviter que les vagues n'atteignent leur terrain

Dans la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, ce sont 200 maisons qui sont inondées et  au moins 120 qui sont isolées.

La rivière Saint-Maurice est sous surveillance et les riverains de Trois-Rivières, Nicolet et Bécancour sont sur le qui-vive.

Intervention du fédéral

Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a demandé vendredi l’aide du gouvernement fédéral pour les sinistrés du Québec et d’ailleurs au Canada.

«Il ne faut pas attendre», a souligné M. Mulcair, en visite à Yamachiche avec deux députés de sa formation politique, Ruth Ellen Brosseau et Robert Aubin.

Le chef du NPD estime également qu’Ottawa doit obliger les bateaux sur le fleuve Saint-Laurent à ralentir leur vitesse. «Il faut que le gouvernement fédéral prenne ses responsabilités», a-t-il dit. Des citoyens se sont plaints que de grosses vagues, de six pieds, auraient fait des dommages après le passage d’un bateau.

Dans la même catégorie