/regional/montreal/laurentides

Cauchemar à Sainte-Marthe-sur-le-Lac: «C’est toute notre vie qui disparaît»

TVA Nouvelles

Alors que 126 villes et municipalités sont touchées par des inondations historiques, la résidence d’une citoyenne de Sainte-Marthe-sur-le-Lac est de devenue un exemple frappant de la puissance des éléments.

C’est qu’une photographie de la maison de Josée Gaudreau, située en bordure du lac des Deux-Montagnes, a été partagée sur la page Facebook Spotted St-Eustache.

Cauchemar à Sainte-Marthe-sur-le-Lac : «C’est toute notre vie qui disparaît»

Une photo avant/après de cette maison des Laurentides démontre l’ampleur de la gravité de la situation. Dimanche après-midi, le niveau d’eau avait atteint la moitié des fenêtres de la maison.

Cauchemar à Sainte-Marthe-sur-le-Lac : «C’est toute notre vie qui disparaît» (avant/après)

«C’est toute notre vie qui disparaît», a commenté la citoyenne sur Facebook. Mme Gaudreau a raconté sur les réseaux sociaux que le plancher du garage avait cédé lorsqu’elle était dans la maison.

Cauchemar à Sainte-Marthe-sur-le-Lac: «C’est toute notre vie qui disparaît» / photo du haut des airs

Selon Mme Gaudreau, un des murs de la maison voisine s’est effondré.

Trois résidences principales ont été inondées et 4 personnes ont été évacuées à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, selon le site d’Urgence Québec.

Rappelons que les sinistrés qui voient leur maison être complètement inondée par les débordements de rivières printaniers ont peu de chances d’être indemnisés par leur assureur. Les citoyens devront plutôt s’en remettre aux programmes d’aide du gouvernement.

Malgré ce que l’on pourrait croire, les inondations comme celles qu’on voit présentement au Québec ne sont pas couvertes par les assureurs.

Dans la même catégorie