/regional/outaouais

Nouvelles évacuations à Gatineau

Raymond Filion | TVA Nouvelles

Le premier contingent de militaires est arrivé dans la région de Gatineau, en Outaouais, pour soutenir les sinistrés de la région.

«Les militaires ont trois missions, premièrement c'est de protéger l’autoroute 50 parce que c’est une artère que nous ne pouvons pas perdre. Ils vont aider pour les évacuations parce qu’ils ont de meilleurs équipements. Dernièrement, ils vont aider pour les sacs de sable. On ne sait pas si c’est la production ou la distribution de sacs qui vont s’occuper», explique le maire Maxime Pedneaud-Jobin.

Seulement dans la journée de samedi, les bénévoles de Gatineau ont produit 25 000 sacs de sable.

Autoroute fermée, circulation problématique

En raison des pluies torrentielles, l’autoroute 50 est fermée dans un certain secteur de la Ville et les autorités craignent les problèmes de circulation dans la ville.

«Nous avons travaillé sur un plan de circulation pour limiter la congestion. C’est un défi assez grand», poursuit le maire.

Depuis le 1er mai, un total de 118 millimètres de pluie est tombé sur Gatineau et les environs. La rivière des Outaouais est montée de 18 centimètres au cours de la même période.

Des habitants à bout de forces

La deuxième bonne nouvelle, après l'arrivée des militaires, c’est que la pluie a cessé et qu’on prévoit une accalmie des précipitations.

Mais les gens ne sont pas rassurés pour autant et tout le monde travaille d’arrache-pied pour renforcer les digues.

Le niveau de l’eau ne cesse de monter et comme on peut le voir sur les images de notre journaliste sur place, il y a déjà des infiltrations dans les digues.

«Ça se passe mal. On a perdu le contrôle. Je me suis battu jusqu’à hier, sans dormir, pendant 4 ou 5 jours. Je compte plus les jours, de toute façon mon cerveau ne fonctionne plus qu’à 25 ou 30% de ses capacités. (...) On est à bout de souffle», raconte un des habitants, ému.

Pour l’instant, 689 personnes ont été évacuées de leur demeure.

Dans la même catégorie