/regional/estduquebec/basstlaurent

16 personnes ont été évacuées à Matane

La montée des eaux se poursuivait lundi sur certains cours d'eau du Bas-Saint-Laurent, à partir de Trois-Pistoles, ainsi qu'en Gaspésie, alors qu’une stabilisation était entamée sur plusieurs autres rivières.

À Matane, où la rivière a dépassé son seuil d’inondation mineure, on surveillait la situation de près. Onze résidences ont été évacuées dans le secteur Plaqué-Lapierre.

Les sinistrés sont relocalisés en collaboration avec le Centre d'action bénévole de la région de Matane et la Croix-Rouge canadienne.

Par mesure préventive, le parc des îles était fermé lundi pour assurer la sécurité des piétons. La route du Centre de ski était également interdite à la circulation à l'intersection de la route de la Coulée de Saint-Léandre et du chemin Léonidas-Lapierre.

«Avec le comité des mesures d’urgence, on a analysé la situation dimanche, car on a eu cette nuit une période vraiment critique où le niveau des eaux a augmenté beaucoup», a expliqué le maire de Matane, Jérôme Landry.

«On voit ce matin qu’au niveau des prévisions il y a une accalmie, même possiblement une diminution du débit de la rivière Matane, donc on a espoir que les choses se replacent pour qu’on puisse s’assurer que tout le monde est en sécurité», a ajouté M. Landry.

La Ville de Matane demande à ceux qui ont quitté volontairement leur résidence avant l’arrivée des pompiers de communiquer avec la Ville afin de mettre en branle les procédures qui concernent l’aide financière aux sinistrés.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.