/news/currentevents

1650 militaires sur le terrain d’ici ce soir

TVA Nouvelles

Les inondations historiques qui frappent particulièrement la Mauricie, la région montréalaise et l’Outaouais commandent des mesures extraordinaires. D’ici ce soir, 450 militaires supplémentaires seront déployés sur le terrain. Et 200 policiers de la Sûreté du Québec (SQ) sont dévolus uniquement aux sinistrés.

 «J’ai ordonné un déploiement de 100 personnes supplémentaires cette nuit et d’ici la fin de la journée, il y aura 1650 personnes en appui direct à la Sécurité civile dans le cadre de toutes les opérations que l’on nous demande d’accomplir», informe Hercule Gosselin, brigadier général de la 2e division des Forces armées canadiennes.

«Nous allons renforcer le corridor des opérations entre Rigaud et Gatineau et nous avons déjà renforcé la région de Montréal et Laval», ajoute M. Gosselin.

Le brigadier général assure que la situation est constamment évaluée et que l’armée est en mesure de répondre à n’importe quelle demande qui proviendrait de la Sécurité civile.

200 policiers de plus

Il y a de la «consolidation et de la distribution de sacs de sable, les véhicules militaires permettent la mobilité au besoin. On est en mesure d’assister les policiers et les pompiers, de procéder à des évacuations et il y a des patrouilles de surveillance», énumère le haut gradé de l’armée.

Les militaires mettent l’épaule à la roue avec les bénévoles, les cols bleus, les pompiers, les policiers et même la Croix-Rouge.

La Sûreté du Québec est aussi sur place. «Nous effectuons des patrouilles terrestres, aériennes et aquatiques qui se font de concert avec nos partenaires, les Forces armées canadiennes et les élus pour redéfinir les effectifs et les périmètres. Il y a 200 policiers supplémentaires qui  participent exclusivement à ces opérations», fait savoir Jimmy Potvin, directeur des mesures d’urgence de la SQ.

 «Nous poursuivons notre mandat de sécurisation des personnes et des biens, et des évacuations aussi. Nous évaluons également toute la couverture régulière de notre territoire notamment les impacts en mesure de sécurité routière», ajoute M. Potvin.

Le policier en profite pour rappeler aux citoyens et aux automobilistes d’êtres prudents en toute circonstance.

Dans la même catégorie