/regional/montreal/montreal

Montréal va renouveler l’état d’urgence pour cinq jours

Laurence Houde-Roy

 - Agence QMI

Montréal prolongera de cinq jours la durée de l’état d’urgence dans la métropole, soit jusqu’à dimanche.

Puisque le niveau de l’eau de la rivière des Prairies n’a pas encore diminué et qu’il faudra encore beaucoup de temps avant qu’il revienne à la normale, Montréal veut garder les pleins pouvoirs pour assurer la sécurité des citoyens touchés par les inondations sur l’île.

«L’eau a atteint un niveau centenaire. Il y a encore eu des évacuations [lundi] et il y a encore du travail à faire pour venir en aide aux citoyens, leur trouver du logement. On veut avoir les coudées franches et s’assurer d’être disponibles pour les citoyens tant qu’il y a des besoins», a expliqué au «24 Heures» Noémie Brière-Marquez, attachée de presse du comité exécutif de la Ville de Montréal.

Montréal observe que le niveau d’eau de la rivière s’est stabilisé et devrait commencer à diminuer à partir de mardi ou mercredi.

Denis Coderre avait décrété l’état d’urgence dimanche midi pour une durée de 48 heures pour faire face aux inondations historiques qui sévissent dans certaines parties de la ville, principalement Ahuntsic-Cartierville, Pierrefonds-Roxboro et L’île-Bizard-Sainte-Geneviève.

La mesure donne des pouvoirs supplémentaires à l’administration municipale, tel que d’ordonner des évacuations de résidents sinistrés.

Les Forces armées canadiennes s’affairent toujours à solidifier huit digues positionnées à des endroits stratégiques, soit principalement le long du boulevard Gouin Ouest dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro et le secteur de Sainte-Geneviève.

Collecte de fonds

Montréal a également annoncé en fin de journée lundi qu’elle fera un don de 250 000 $ au fonds spécial mis en place par la Société canadienne de la Croix-Rouge pour aider les sinistrés des inondations.

La Croix-Rouge a lancé cette collecte de fonds lundi, en précisant que les sommes recueillies auprès de la population serviront à aider les familles au moment où elles pourront travailler au nettoyage, à la réparation ou la reconstruction de leur résidence touchée par les inondations.

Le gouvernement du Québec injecte quant à lui 500 000 $ dans ce fonds, dont il assumera également les frais administratifs.

Employés à pied d’œuvre

- 200 soldats des Forces armées canadiennes à Montréal (1650 au Québec)

- Plus de 100 pompiers

- 125 policiers

- 50 cols bleus de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville viennent en aide aux six unités du Service incendie de Montréal pour le remplissage de sacs de sable

- Environ 80 bénévoles sont en action dans l’arrondissement de L’Île-Bizard

Résidences inondées et évacuées

- 397 résidences sont inondées sur l’île de Montréal

- 240 résidences ont été évacuées jusqu’à maintenant :

- 579 résidences ont été évaluées pour constater l’étendue des inondations

- 5 centres d’accueil accueillent les sinistrés des inondations sur l’île de Montréal, dont deux gérés par la Croix-Rouge à Ahuntsic-Cartierville et Pierrefonds-Roxboro

- Jusqu’à maintenant, la Croix-Rouge a accueilli 260 personnes dans ces deux centres

- Plus de 250 000 poches de sable ont été installées dans différents secteurs touchés par les inondations sur l’île

La Croix-Rouge invite les Québécois à être généreux avec les sinistrés. Les dons peuvent être faits sur le site web de la Croix-Rouge ou par téléphone au 1(800) 418-1111.

Dans la même catégorie