/news/politics

Québec pourrait payer pour l’armée

Boris Proulx

 - Agence QMI

Le gouvernement fédéral refuse d’exclure l’envoi d’une facture au Québec pour l’aide de l’armée aux régions touchées par les inondations.

«Nous n’avons pas étudié cette question en détail», a admis lundi le ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile, Ralph Goodale.

Son collègue Pablo Rodriguez, whip en chef du gouvernement, n’a pas non plus voulu s’engager à ce que le Québec n’ait pas de mauvaise surprise une fois l’eau retirée.

«Il n’y a pas eu de discussion pour l’instant au niveau de la facture. Ce qui est important, c’est de s’assurer que les troupes soient sur le terrain», a-t-il indiqué.

Facture

La marche à suivre dans une telle situation prévoit bel et bien que les Forces armées canadiennes facturent les coûts d’une opération à la province.

Le fédéral a pourtant déjà décidé d’éponger la note lors d’autres catastrophes au pays, a évoqué le ministre Goodale.

«Lorsque vient le temps des mesures d’urgence immédiates de sauver les gens et leurs propriétés, dans la majorité des cas les Forces armées canadiennes n’ont jamais envoyé de factures, même si elles en avaient le droit», a-t-il expliqué.

Remboursement

Même si Québec se retrouve à payer pour les militaires déplacés sur son territoire, la province pourrait s’en faire rembourser une partie.

Les Accords d'aide financière en cas de catastrophe prévoient qu’Ottawa s’acquitte d’une partie des dépenses d’urgence, incluant le prix de ses propres services comme la Sûreté du Québec et les pompiers municipaux, selon une formule complexe.

La Croix-Rouge invite les Québécois à être généreux avec les sinistrés. Les dons peuvent être faits sur le site web de la Croix-Rouge ou par téléphone au 1 800 418-1111.

Dans la même catégorie