/regional/montreal/montreal

Le pont Galipeault restera fermé «pour une durée indéterminée»

Agence QMI et TVA Nouvelles

Agence QMI

Le ministère des Transports a annoncé lundi soir que le pont Galipeault de l’autoroute 20 restera complètement fermé «pour une durée indéterminée». Par conséquent, deux lignes de train de banlieue et l’autoroute 30 sont encore gratuites mardi.

Les passagers des lignes Vaudreuil-Hudson et Deux-Montagnes n’ont pas eu à payer leur passage ce lundi, et n’auront pas à le faire mardi. Cette mesure est prise «par soutien [aux sinistrés] et pour assurer un déplacement efficace vers le centre-ville», a expliqué Fanie St-Pierre, porte-parole de l’Agence métropolitaine de transport (AMT).

Quant à l’autoroute 30, c’est l’accès à tous les véhicules qui est sans frais jusqu’à minuit mardi soir. La situation sera réévaluée par le ministère des Transports (MTQ) et l’AMT et il pourrait y avoir une prolongation de ces accommodations si le niveau de l’eau est encore élevé.

En plus d’offrir l’accès à son service gratuitement, l’AMT a déployé un train supplémentaire lundi matin sur la ligne Vaudreuil-Hudson en direction de Montréal. Ce nouveau départ de 8 h 45 sera également en vigueur mardi.

Le réseau de trains de banlieue ne subit pas de dommages majeurs liés aux inondations, seulement deux stationnements, ceux des gares Île-Bigras et Roxboro-Pierrefonds de la ligne Deux-Montagnes, sont entourés d’eau, sans toutefois être inondés. «On ne sait pas si toutes les routes pour s’y rendre sont accessibles, mais ces stationnements sont utilisables», a rassuré Mme St-Pierre.

Tout porte à croire que tant que cette structure reliant L’Île-Perrot et Montréal ne sera pas rouverte, des moyens alternatifs de transport seront gratuits pour faciliter la mobilité vers la métropole.

Bus au service de la sécurité civile

De son côté, la Société de transport de Montréal a déployé des véhicules au service de la sécurité civile afin de faciliter l’évacuation de certains établissements au besoin. Rappelons que samedi et dimanche des bus de la STM ont permis l’évacuation de plus de 130 personnes du Pavillon Pierrefonds du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal et du pavillon Albert-Prévost de l’Hôpital du Sacré-Cœur.

En ce qui a trait son service, elle s’est vue dans l’obligation de détourner une douzaine de lignes d’autobus. Certains détours et retards sont donc à prévoir dans les secteurs de l’ouest et l’est de la ville. De plus, une vingtaine de déplacements du transport adapté ont dû être annulés dans les secteurs sinistrés.

Comme la STM opère directement dans les zones à risque, seule la baisse du niveau de l’eau indiquera le retour à la normale du service. «La situation évolue chaque heure, alors il nous est difficile de prévoir la suite des choses, mais nous sommes en lien constant avec la sécurité civile», a souligné Amélie Régis, porte-parole de la STM.

La Croix-Rouge invite les Québécois à être généreux avec les sinistrés. Les dons peuvent être faits sur le site web de la Croix-Rouge ou par téléphone au 1 800 418-1111.

Dans la même catégorie