/regional/montreal/montreal

Une maison menace de s'effondrer à l'île Mercier

TVA Nouvelles

Une Montréalaise craint de perdre sa résidence qui menace de s'effondrer en raison des inondations. Les fondations ont déjà commencé à s'effriter.

C'est le coeur lourd qu'Hélène Guilbeault a été forcée de quitter sa maison de l'île Mercier qu'elle a achetée l'an dernier. Les fondations, construites dans les années 1960, n'ont pas résisté.

Sur les images qu'elle a fait parvenir à TVA Nouvelles, on peut voir des morceaux des panneaux de bétons qui sont tombés, qui ont été arrachés.

«Il y a deux côtés de la fondation, les blocs sont écrasés, la maison tient sur trois côtés et un petit coin qui est tout croche. Je ne sais pas si la maison va continuer de se tenir debout où si elle va s'écrouler comme un château de cartes et que tout va tomber dans l'eau», raconte Mme Guilbeault.

La dame dit avoir contacté ses assurances qui vont envoyer un inspecteur, mais que pour l'instant, c'est impossible qu'il puisse se rendre parce qu'on ne peut y accéder pour le moment.

Tout porte à croire que c'est la forte pression exercée par les eaux de la rivière des Prairies qui serait la source de ces importants dommages.

La Croix-Rouge invite les Québécois à être généreux avec les sinistrés. Les dons peuvent être faits sur le site web de la Croix-Rouge ou par téléphone au 1(800) 418-1111.

 

 

 

 

 

Dans la même catégorie