/news/politics

Des cellules de crise mises sur pied

TVA Nouvelles

Pour coordonner toute l'aide sur le terrain et veiller à la sécurité des citoyens du Québec, des cellules de crise ont été mises en place.

«Les sols sont saturés d'eau, donc c'est notre plus gros défi, explique Stéphane Lafaut, sous-ministre au ministère des Transports. On sait jamais lorsqu'il y a un ponceau qui va lâcher.»

Arrivé en poste comme sous-ministre après le cafouillage de l'autoroute 13, l'ancien brigadier général Stéphane Lafaut a déployé 700 surveillants, techniciens, patrouilleurs du ministère des Transports sur le terrain.

«Là, présentement, ce qui me donne le plus de défis, c'est probablement la région de la Gaspésie», ajoute-t-il.

Le ministère des Transports est en lien direct avec le centre des opérations gouvernementales de Montréal, où le premier ministre et les chefs d'opposition ont suivi la situation ensemble tôt ce matin.

«Dans une circonstance semblable, on met les étiquettes partisanes de côté, déclare Philippe Couillard. On aura amplement le temps de recommencer à se chicaner après.»

«On a demandé à avoir des 'briefings' aussi pour que nos députés puissent expliquer dans nos bureaux de comtés, qui sont des genres d'ombudsman, les gens viennent demander de l'aide, des explications», ajoute le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée.

La cellule de crise inclut une trentaine d'intervenants de la Sûreté du Québec, d'Hydro-Québec, des Forces armées ou de la Sécurité publique.

«Par exemple, depuis notre arrivée, plus de 400 000 sacs de sable ont été produits ou livrés», soutient Hercule Gosselin, brigadier général des Forces canadiennes.

«On tient à rassurer les citoyens sur le fait que la Sûreté du Québec veille sur leurs biens pendant qu'ils sont évacués», indique Jimmy Potvin, directeur des mesures d’urgence de la Sûreté du Québec.

«Moi, je pense qu'il faut donner de l'information sur ce qui sera payé et ce qui ne sera pas payé parce que c'est ça qui inquiète les gens», soulève pour sa part François Legault, chef de la Coalition avenir Québéc.

Sur son site Web, la Sécurité publique annonce des séances d'information sur l'aide financière pour chaque région touchée.

Dans la même catégorie