/news/society

Le pire est passé

Agence QMI

Bien que les inondations perdureront pendant encore plusieurs jours dans les secteurs les plus touchés du Québec, le pire est maintenant passé alors que le niveau de plusieurs rivières s’est stabilisé ou a commencé à diminuer.

Lundi soir, 2733 résidences dans 171 villes et municipalités étaient toujours touchées par la crue des eaux, tandis que 1940 personnes étaient toujours évacuées. 486 routes demeuraient touchées par les inondations.

Dans son bulletin de fin de journée lundi, l’entreprise spécialisée Hydro-Météo indiquait que le niveau d’eau dans les secteurs les plus touchés, comme le lac des Deux-Montagnes et les rivières des Mille Îles et des Prairies, s’était stabilisé.

En amont, les débits des rivières se déversant dans la rivière des Outaouais sont tous à la baisse, a aussi confirmé l’entreprise. «Néanmoins le système rivière des Outaouais, des Mille Îles, des Prairies et fleuve restera au-dessus des seuils d’inondation encore pour plusieurs jours», a précisé Hydro-Météo.

Le fleuve Saint-Laurent verra d’ailleurs son niveau continuer à augmenter entre Montréal et Québec jusqu’à jeudi ou vendredi, avant d’entreprendre là aussi une décrue.

Depuis mardi, quelque 1650 militaires sont à pied d’œuvre pour appuyer les services d’urgence et les bénévoles locaux dans les zones les plus touchées par les inondations, soient les régions de Rigaud, Gatineau, Shawinigan, Laval et Montréal.

Jusqu’ici, un total de onze villes se sont résolues à déclarer l’état d’urgence, soit Mansfield-et-Pontefract, Île-Cadieux, Pontiac, Gracefield, Montréal, Laval, Rigaud, Saint-Eustache, Pincourt, Terrasse-Vaudreuil et Deux-Montagnes.

En raison des inondations, plusieurs institutions et routes demeurent fermées mardi, principalement à Gatineau, où les bureaux des gouvernements fédéral et provincial n’ont pas rouvert. Plusieurs écoles primaires et secondaires, le cégep de l’Outaouais et l’Université du Québec en Outaouais sont eux aussi fermés pour une deuxième journée consécutive.

Ces fermetures ont pour but de limiter les déplacements non essentiels, à la demande des autorités.

À Québec, l’Assemblée nationale fait aussi relâche mardi afin de permettre aux députés de visiter leur région respective.

La Croix-Rouge invite les Québécois à être généreux avec les sinistrés. Les dons peuvent être faits sur le site web de la Croix-Rouge ou par téléphone au 1(800) 418-1111.

Dans la même catégorie