/news/politics

Près de 4000 maisons inondées dans la province

Laurence Houde-Roy | Agence QMI et TVA Nouvelles

Le nombre de municipalités touchées par les inondations a diminué, selon le dernier bilan publié par Urgence-Québec mardi soir, mais la quantité de maisons inondées et le nombre de personnes évacuées ont considérablement augmenté.

Au total, 166 municipalités du Québec sont sinistrées et 3882 résidences sont inondées. Ces crues ont également forcé l'évacuation de 2721 citoyens. À travers la province, 557 routes sont recouvertes d'eau.

Le niveau des eaux des lacs et rivières au Québec devrait revenir à un niveau acceptable qu’à la fin du mois de mai, a indiqué le ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux mardi matin.

En conférence de presse pour dresser le bilan des importantes inondations qui touchent plusieurs municipalités du Québec, le ministre a indiqué que le niveau de l'eau a commencé à baisser dans l'ouest de la province, notamment à la centrale de Carillon, et que cette baisse devrait également être constatée dans la région de Montréal dans les prochains jours.

«Il y a de l'espoir. Il faut être patient, ça va se faire graduellement, mais petit à petit ça va diminuer. Éventuellement, l'eau ne sera que sur les terrains et non plus dans les maisons», a illustré le ministre Coiteux qui explique qu'à la fin du mois, le niveau d'inondation devrait être «mineur».

L'est de la province devrait toutefois voir le niveau des cours d'eau baisser seulement à partir de la fin de la semaine.

Le ministre précise que ces estimations sont conditionnelles aux conditions météorologiques, mais ajoute que le Québec ne devrait pas recevoir de précipitations majeures dans les prochains jours.

«Il y aura peut-être quelques évacuations de plus dans les prochains jours, mais on ne s’attend pas à une augmentation importante», a précisé le ministre Coiteux.

Le ministre de l’Environnement, David Heurtel, a ajouté qu’une quantité plus importante que la normale d’eau est retenue au niveau des bassins versants de la rivière des Outaouais.

«C’est donc plusieurs dizaines de centimètres d’eau auxquels nous n’avons pas à faire face», a-t-il indiqué.

Programmes de compensation

Sachant que les sinistrés commenceront bientôt à penser à la facture pour la rénovation de leur résidence inondée, le premier ministre Philippe Couillard a précisé que les programmes gouvernementaux qui s’offrent à eux pourraient couvrir jusqu'à 159 000 $ de travaux pour la reconstruction et la rénovation de leur maison.

«Mais on va remplir les besoins, a ajouté le premier ministre qui a notamment visité les citoyens de Saint-André-d'Argenteuil. Je n’ai pas en tête de limites où on arriverait un jour à dire aux citoyens : «désolé, il n’y a plus d’argent». On va faire face aux besoins, selon les programmes en cours», a-t-il assuré.

Il précise qu’il est difficile pour les autorités d’évaluer à quel moment les personnes évacuées pourront rentrer chez eux, notamment parce qu’après la baisse du niveau de l’eau, la moisissure pourrait s’infiltrer dans les murs des sous-sols ce qui poserait problème pour la santé des résidents.

Les programmes gouvernementaux couvrent toutefois le recours aux entreprises de décontamination et de nettoyage.

Dans la même catégorie