/regional/montreal/monteregie

Revenir à la normale: long et coûteux

TVA Nouvelles

Plusieurs sinistrés des inondations s’inquiètent actuellement du retour à la normale qui s'annonce long et coûteux.

Le maire de Saint-Jean-sur-Richelieu, Michel Fecteau, tient à rassurer les sinistrés.

«Le dernier dossier des sinistrés a été réglé en janvier 2014, donc il y a des dossiers qui ont trainé en longueur (...) mais le gouvernement d’avant avait accéléré les paiements et des demandes et avait pris des raccourcis pour permettre aux gens de reconstruire», dit-il.

La ville de la Montérégie a vécu des inondations historiques il y a six ans. Plus de 3000 personnes avaient été sinistrées et une centaine de résidences avaient été détruites.

Nettoyage

La prochaine étape s’annonce plutôt ardue pour les sinistrés. Le nettoyage des résidences et des terrains risquent en effet de prendre plusieurs semaines.

«Cette période de nettoyage a été bénéfique pour les gens, mais extrêmement ardue (...) pour la période de rétablissement il faut une coordination extrême pour venir à bout d’aider les gens».

«Le support moral des gens est très important», conclut-il.

La Croix-Rouge invite les Québécois à être généreux avec les sinistrés. Les dons peuvent être faits sur le site web de la Croix-Rouge ou par téléphone au 1(800) 418-1111.

 

 

 

Dans la même catégorie