/regional/montreal/monteregie

Des riverains expliquent leur refus de quitter leur domicile

TVA Nouvelles 

Plusieurs personnes habitent toujours la zone inondée de Rigaud. La route pour s’y rendre est également sous les eaux, mais ces irréductibles refusent de quitter leur domicile malgré les appels du maire de la municipalité et des autorités.

«Mon Dieu, j’ai travaillé toute ma vie pour cette maison-là. Ils vont nous sortir avec des menottes, je vous le dis», a affirmé un résident à TVA Nouvelles.

Le niveau de l’eau ne baisse pas et le débit du courant rend ce secteur dangereux. Ces facteurs ont amené le maire Hans Gruenwald Jr à annoncer une évacuation de force avant de reculer et de ne pas avoir recours à cette mesure.

M. Gruenwald a demandé aux citoyens de collaborer, leur rappelant qu’il en va «de sa responsabilité de protéger la collectivité, qu’il ne peut pas gérer la ville pour chaque cas individuel».

Ces habitants ont su protéger leur domicile et empêcher l’eau de s’infiltrer jusqu’ici grâce à leur travail et à leurs pompes.

«Les policiers nous ont demandé gentiment de sortir hier et nous avons gentiment refusé parce que nous sommes tous sans problème», a expliqué une résidente du secteur, qui assure qu’ils ne sont pas épuisés.

L’armée a donné un coup de main mercredi, car de forts vents balaieront la région la fin de semaine prochaine et pourraient créer des vagues importantes. Des sacs de sable ont été ajoutés pour minimiser leur impact.

L'état d'urgence est en place dans cette municipalité depuis le 20 avril dernier.

La Croix-Rouge invite les Québécois à être généreux avec les sinistrés. Les dons peuvent être faits sur le site web de la Croix-Rouge ou par téléphone au 1(800) 418-1111.

Dans la même catégorie