/regional/montreal/montreal

L'armée tente d'assécher un quartier entier

TVA Nouvelles

Une opération d'envergure visant à assécher tout un quartier de l'arrondissement de Pierrefonds-Roxboro a débuté jeudi, dans l'ouest de Montréal, alors que les résidents commencent à voir la lumière au bout du tunnel.

Plusieurs dizaines de militaires du Groupe-bataillon territorial Montréal – qui en compte environ 400 – mènent des travaux dans le but de renforcer une digue et de protéger une usine de traitement de l’eau. À l’aide de barges, ils interviennent en bordure de la rivière des Prairies dans des conditions difficiles.

Une fois la barrière érigée, sur une longueur de 300 à 400 mètres, les militaires utiliseront d'immenses pompes industrielles dans le but d'assécher le quartier après avoir isolé le plus possible la zone inondée. Le tout pourrait prendre quelques jours et est mené en collaboration avec la municipalité et le Service de sécurité incendie de Montréal.

L’opération marque le début de la phase de rétablissement, la phase 2, qui se déroule rondement: des dizaines de véhicules militaires circulent sur le terrain municipal situé tout près du boulevard Gouin. Les Forces armées ont installé des campements et des rondes permettront d’assurer un travail 24 heures sur 24.

Militaire digue Pierrefonds Max Landry

«C’est tout un effort de bataillon aujourd’hui. Le crédit revient à ces soldats, dont certains viennent d’aussi loin que Windsor, en Ontario, explique un responsable militaire, le colonel Cowen. Les ressources en pompes étant limitées, on cherche donc des endroits où il y a une très haute densité de population urbaine», poursuit M. Cowen, qui précise que le déploiement de telles ressources est d’autant plus justifié qu’on retrouve à proximité une infrastructure critique, soit l’usine d’épuration de Pierrefonds.

Parmi les difficultés que doivent affronter les militaires à l’oeuvre, il y a le fait que le sol est très mou et que les véhicules lourds s’y enfoncent. Il faut aussi éviter à tout prix que les génératrices ne soient touchées par la crue des eaux.

«Je trouve ça fantastique de voir autant d’énergie déployée en même temps, raconte Denis Gingras, un résident de Pierrefonds qui a vu débarquer en pleine nuit des dizaines de militaires derrière sa maison. C’est réconfortant, surtout qu’ils vont se servir de cette digue-là pour pomper, vider l’eau. Ça va nous aider à commencer les opérations de nettoyage», ajoute le sinistré, qui se réjouit qu’on ait pu mettre quelques pompes «au chômage».

Une réunion d’information pour les Montréalais touchés par les inondations se tiendra dimanche matin à 10h, à l’aréna de Dollard-Des Ormeaux. Les grands points de l’aide financière du gouvernement seront dévoilés.

Suivez notre couverture sur les inondations au Québec toute la journée et ne manquez pas notre émission spéciale dès 20h à LCN.

Dans la même catégorie