/regional/troisrivieres/mauricie

Des évacuées forcées d’abandonner leurs chats

TVA Nouvelles

En raison du niveau des eaux qui ne cesse de monter en Maurice, des résidents de Louiseville ont été forcés par les autorités de quitter leur domicile. Deux femmes ont même dû abandonner leurs chats derrière elles, car le temps pressait.

«Ils avaient peur du courant. Je n’ai pas eu le choix. J’ai dû faire vite, paqueter mes choses. Je serais restée chez moi», soutient l’une d’elles.

«Ma maison est inondée, c’est un petit chalet sur des blocs de béton. Ça se peut qu’elle se promène quand l’eau va monter», déplore l’autre citoyenne qui a pu retourner chercher un de ses animaux ce matin.

Elle est en colère contre le maire. Elle soutient que la Ville n’a pas fait les efforts nécessaires pour préserver sa maison de la crue des eaux, qu’aucun sac de sable n’a été installé.

Les deux maisons des citoyennes sont complètement isolées, entourées par l’eau. Le maire Yvon Deshaies a pris la décision, par mesure de sécurité, de les contraindre à quitter leur domicile.

Les deux femmes auraient préféré rester dans leur domicile. Toutefois, elles ont été relogées dans un hôtel aux frais de la municipalité.