/news/politics

Des parents d'enfants lourdement handicapés demandent au gouvernement de les soutenir financièrement

Nicolas Lachance

 - Agence QMI

NICOLAS LACHANCE/AGENCE QMI

Des parents d’enfants lourdement handicapés sont prêts à se rendre devant les tribunaux pour que le gouvernement continue de les soutenir financièrement lorsque les enfants atteignent l’âge adulte.

La Coalition avenir Québec a déposé jeudi matin devant l’Assemblée nationale une pétition de 6500 signatures demandant au gouvernement «de reconnaître le travail des parents qui prennent soin de leur enfant malade ou handicapé d’âge majeur et de leur accorder le statut de ressource de type familial».

Ces familles souhaitent ainsi bénéficier du même soutien financier et des mêmes avantages que les familles d’accueil.

Message

Avant le dépôt de la pétition, le député de la CAQ François Paradis s’est présenté devant les journalistes aux côtés de nombreux parents ayant à leur charge un enfant lourdement handicapé.

Certains étaient d’ailleurs accompagnés de leurs enfants de plus de 18 ans. Ces parents voulaient témoigner des difficultés financières qu’ils peuvent éprouver lorsque, leur enfant devenu majeur, le financement disparaît.

«On ne veut pas faire pitié. On est ici parce qu'on est à bout, parce qu'on est fatigués de se battre. On a besoin d'aide, mais absolument», a dit Marie-France Beaudry, une maman monoparentale qui s’occupe de son garçon André.

«Je veux dire, moi, je m'occupe de mon fils, moi, personnellement, puis comme beaucoup d'autres parents, je m'occupe de lui depuis toujours et je ne veux pas l'abandonner, mais c'est très difficile de se retrouver à l'aide sociale.»

Mme Beaudry et les autres parents présents à l’Assemblée nationale se sont dits prêts à se battre jusque devant les tribunaux afin d’obtenir cette aide financière. «C'est en train de se dessiner très, très sérieusement», a expliqué la dame, parlant de la possibilité d’un recours collectif.

«Mais on fait la première étape, qui est l'étape politique. Évidemment, ça, ça va être notre dernier recours.»

La CAQ présente

Pour le moment, la solution envisagée est de convaincre le ministre de la Santé de créer un nouveau programme. Les parents peuvent d’ailleurs compter sur le député de la CAQ François Paradis pour les accompagner dans leur combat.

«Il y a quelques mois, le gouvernement a annoncé une nouvelle aide financière pour soutenir les parents d'enfants handicapés d'âge mineur. C'est un pas dans la bonne direction», a dit le député de Lévis.

«Ce qui est étonnant, dans tout ça, c'est que le gouvernement a décidé de soutenir des parents qui s'occupent d'enfants d'âge mineur et, soudainement, on n'a plus d'aide quand l'enfant atteint 18 ans», a-t-il ajouté.

Détails du programme pour les enfants lourdement handicapés mis en place par le gouvernement Couillard

3087 demandes reçues pour ce programme pour les enfants d'âge mineur: 561 dossiers acceptés, 698 refusés

Subvention annuelle d’environ 11 000 $ par famille admissible avec un enfant âgé de moins de 18 ans

Après 18 ans, les familles n’ont plus droit à ce programme

Dans la même catégorie