/news/currentevents

La voiture retirée de la rivière à Sainte-Anne-des-Monts

TVA Nouvelles

Les recherches pour retrouver la fillette de deux ans disparue dimanche soir dans les eaux de la rivière Sainte-Anne, à Sainte-Annes-des-Monts, en Gaspésie se sont intensifiées jeudi.

La baisse du niveau de la rivière de près de cinq pieds a permis de libérer les berges et d’élargir les zones de recherche.

Des policiers à pieds sur les berges, des zodiacs sur l’eau, des plongeurs et un hélicoptère de la SQ ont été déployés sur place dans la journée.

«On parle d’une quarantaine de policiers et d’une vingtaine de bénévoles accrédités pour les recherches en forêt. Nous ne ménageons aucun effort pour localiser des indices et la fillette qui a disparu il y a maintenant cinq jours», a fait savoir le porte-parole de la SQ, Claude Doiron.

Les équipes de recherche ont par ailleurs localisé le véhicule dans lequel trois personnes avaient pris place dimanche soir au moment du drame et l’ont sorti de la rivière. Selon les premières constatations, elle aurait été dérivée sur plus de 200 mètres avant de s'immobiliser.

Voiture Ste-Anne

TVA NOUVELLES

Voiture Ste-Anne 2

TVA NOUVELLES

La voiture était tombée dans la rivière dimanche dernier alors que les trois occupants étaient en route pour aller aider de la famille.

Les passagers avaient réussi à se réfugier sur le toit de l’automobile, mais un homme Mike Gagnon, et une fillette, Daphnée, ont été emportés par le courant.

La troisième victime, une femme, avait réussi à s’extirper de la rivière et à appeler les secours.

Le corps de l’homme a été retrouvé lundi soir, mais celui de la petite Daphnée manque toujours à l’appel.

Ce drame a profondément touché la communauté de Sainte-Anne-des-Monts.

Plus de 125 personnes ont d’ailleurs participé à une veillée aux chandelles organisée pour rendre hommage à M. Gagnon et à l’enfant disparu.

La SQ aide également les proches des victimes en faisant venir un chien de soutien sur place pour les réconforter.

Dans la même catégorie