/news/currentevents

Une jeune chimiste disparue sans laisser de trace

TVA Nouvelles

L’amoureux et la sœur de Karine Major, 26 ans, de Rimouski dans le Bas-Saint-Laurent, sont très inquiets. La jeune chimiste a quitté son domicile à 11h mardi matin pour aller au travail, mais ne s’est jamais rendue. Sa famille se tourne vers le public pour la retrouver.

«On m’a confirmé qu’elle n’était pas rentrée travailler. On a vérifié son téléphone qui a cessé de fonctionner autour de midi et elle a été aperçue à Rimouski vers 12h30», a précisé Alexandre Livernoche, son conjoint, en entrevue à TVA Nouvelles. Karine Major se serait alors trouvée à l’angle de la 2e Rue et de l’avenue de la Cathédrale.

La sœur de la disparue avance que cette dernière allait bien qu'elle n’était pas dépressive. «Je l’ai vue samedi. Elle avait eu un gros événement, elle était occupée, elle était fatiguée, mais elle allait super bien. Elle a même dit aux enfants qu’elle viendrait nous voir lors de la longue fin de semaine, qu’on passerait du temps ensemble. Rien ne laisse présager qu’elle avait d’autres plans», fait savoir Annie Major.

Mme Major ne comprend pas ce qui s’est passé. Sa sœur est une femme sérieuse, rigoureuse, conformiste, dit-elle. «Ce n’est pas son genre de ne pas rentrer travailler. Pour elle, c’est important, elle y allait même très malade.»

Ses proches ont fait imprimer des affiches de la jeune femme et créé une page Facebook afin d’aider à la retrouver. La Sûreté du Québec s’occupe de l’enquête.

«Plus on sera à la chercher, plus on pourra la trouver, espère Annie Major. Plus le temps passe, plus c’est critique».

Description

Taille : 1,67 m (5 pi 5 po)

Poids : 79 kg (175 lb)

Cheveux: châtains

Yeux : bruns

La dernière fois qu’elle a été vue, Karine Major portait des jeans bleus, un chandail turquoise et une veste de style «kangourou» gris pâle.

La jeune femme conduit une Micra rouge 2015 de Nissan immatriculée K23 GZY.

Toute personne qui détiendrait des informations pouvant aider à retrouver Karine Major est priée de communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.