/regional/montreal/monteregie

«Le maire de Rigaud, je le sens comme un dictateur total»

TVA Nouvelles

Les citoyens de Rigaud, en Montérégie, sont toujours en colère au lendemain de l’annonce de la municipalité de donner des amendes allant jusqu’à 5000 dollars aux personnes ne respectant pas les consignes d’évacuation.

«C’est dégueulasse! Il n’y a pas de respect, c’est un sans-cœur. Le maire de Rigaud je le sens comme un dictateur total. On a un peu un style Donald Trump qui est rendu ici», vocifère Stéphane Caron, un citoyen évacué contre son gré plus tôt cette semaine.

«Il veut tout contrôler en donnant des amendes. C’est sans cœur pas pire, c’est vraiment bas fond.»

M. Caron dénonce le fait que la population ne puisse se rendre dans leur résidence évacuée sans s’exposer à des amendes importantes.

«Certaines personnes qui sont près de la rivière n’ont pas le choix. Ils n’ont pas les moyens financiers pour couvrir ça (les amendes, NDLR) et ils doivent aussi protéger leur maison», dit-il.

«Ça n’a aucun sens, c’est le seul maire qui fait ça.»

Avec la décrue, la Ville de Rigaud a cependant autorisé vendredi certaines personnes à accéder à leur résidence pour aller prendre soin ou récupérer leur animal de compagnie.

Cet accès se fait cependant de manière très précise et sous le contrôle des équipes d’intervention de la municipalité.

La Croix-Rouge invite les Québécois à être généreux avec les sinistrés. Les dons peuvent être faits sur le site web de la Croix-Rouge ou par téléphone au 1(800) 418-1111.

Dans la même catégorie