/news/politics

Montréal propose des accommodements pour les sinistrés

Agence QMI

Les propriétaires montréalais affectés par les inondations pourront attendre jusqu’au 1er décembre avant de s’acquitter du deuxième versement du compte de taxes, a fait savoir samedi la Ville de Montréal.

La date de versement des comptes de 2017 du 1er juin a donc été repoussée à décembre. De plus, la Ville a également annoncé que les propriétaires sinistrés, aussi bien résidentiels que commerciaux, n’auront pas à payer d’intérêt.

Normalement, tout versement fait après les dates limites entraîne l'ajout de frais calculés de jour en jour aux taux mensuels de 0,8333 % (intérêts) et 0,41 % (pénalité).

«La situation exceptionnelle et difficile vécue par les sinistrés des inondations mérite des mesures d'exception», a indiqué le maire de Montréal, Denis Coderre, dans un communiqué.

De plus, les propriétaires ont l’opportunité de faire modifier au besoin la valeur inscrite au rôle pour ceux qui croient que les dommages vont diminuer la valeur de leur propriété.

«Le délai annoncé, jumelé à la possibilité existante de faire réévaluer une propriété permettra, nous espérons, d'offrir un certain répit aux sinistrés qui vivent leur lot de défis», a souligné Pierre Desrochers, président du conseil exécutif.

Dans la même catégorie