/news/culture

Soir de premières sur le tapis rouge

Yan Lauzon | Agence QMI 

Le tapis rouge du 32e Gala Artis s'est déroulé sous le signe de la nouveauté pour plusieurs vedettes québécoises, dimanche soir, devant le Théâtre Denise-Pelletier à Montréal.

Pour 11 visages bien connus, il s'agissait d'un moment particulièrement spécial: celui de fouler le tapis rouge du Gala Artis après avoir reçu une toute première nomination pour l'événement diffusé à TVA.

C'était le cas de Maude Guérin. Finaliste grâce à son rôle de Claudine Grenier dans la série «Feux», l'actrice était un peu déstabilisée par le long cortège de gens qui l'attendaient, elle et son fils.

«C'est un peu un ¨twilight zone¨, ce soir. Je suis habituée à la soirée des Gémeaux, mais pas au Gala Artis. Je suis énervée, mais je suis contente parce que c'est le public qui me nomme.»

L'excitation était aussi palpable chez Sophie Cadieux, vedette de la comédie «Lâcher prise», qui avait l'impression d'être comme une enfant.

«Première journée d'école. Premier Gala Artis. Première grosse série en rôle-titre. Je dis allô, je suis contente. C'est vraiment super.»

Après «La Voix»

Quelques jours à peine après avoir vécu la frénésie de la finale de «La Voix V», le gagnant Ludovick Bourgeois appréciait une autre soirée intense, mais différente.

«On se sent bien. On vit un gros tourbillon et là, ça fait du bien de ralentir. C'est le fun d'avoir un petit goût de déjà-vu, un tourbillon comme ça. C'est du gros plaisir.»

Le jeune chanteur n'a toutefois pas voulu préciser si lui et l'un ou l'autre des finalistes de l'émission allaient offrir une prestation en soirée.

Dans la même catégorie